L'éducation populaire
vers un monde égalitaire
lock out
Représentation

MEPAC
Implications régionales et nationales

 

  • Table des regroupements 02
    La table des regroupements d’organismes communautaires du Saguenay-Lac-St-Jean a pour objectif la mise en commun des informations et des dossiers qui rejoignent l’ensemble des membres.  Elle souhaite, de plus, être porteuse de certains événements susceptible de rassembler toutes les actrices et tous les acteurs du milieu communautaire.
     
  • Solidarité Populaire 02
    La Coalition Solidarité populaire Saguenay-Lac-St-Jean est un regroupement qui compte près de cinquante organismes de divers horizons. Solidarité Populaire 02 réunit des organisations syndicales, de lutte à la pauvreté, communautaires, féministes, environnementales, institutionnelles, pastorales, étudiantes et de solidarité internationale de la région du Saguenay Lac-Saint-Jean. Solidarité populaire 02 dénonce les lois et les mesures appauvrissantes par des analyses et des activités de mobilisation et d'éducation populaire autonome.

 

  • Table de concertation régionale de la semaine québécoise des adultes en formation du Saguenay-Lac-St-Jean
    L’objectif de cette semaine est de développer, au sein de toute la population adulte du Québec, le goût et les possibilités d’apprendre tout au long de la vie dans les diverses sphères de vie de l’adulte :   personnelle, sociale et professionnelle. Chaque année, les activités organisées dans le cadre de cette semaine à travers tout le Québec mettent en valeur : les expériences d’adultes en formation, les points de vue concernant les possibilités d’apprendre, la diversité des lieux d’apprentissage, les personnes et les organisations qui interviennent dans le champ de l’éducation et de la formation des adultes et les effets bénéfiques de l’éducation tout au long de la vie.
     
  • Comité autonome des organismes en défense collective des droits
    Toute l’année, nous avons suivi les dossiers concernant la reconnaissance et le financement des organismes en défense collective des droits.  En discutant avec quelques groupes membres, nous avons constaté que certains organismes en DCD de la région n’étaient pas au courant de plusieurs enjeux les concernant.  Lors d’une formation traitant de ces enjeux en mai, nous avons proposé la formation d’un comité régional des organismes en DCD.  Les objectifs de cette proposition étaient de faire circuler l’information venant du national, créer une cohésion régionale et organiser des actions sur le territoire.  Les groupes furent nombreux à répondre à cet appel et il fut décidé collectivement que le MEPAC s’occuperait de la coordination du Comité.
     
  • Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec - http://www.mepacq.qc.ca/ :
    Le Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec, est un mouvement national et multisectoriel qui travaille à la transformation sociale dans une perspective de justice sociale. Il regroupe 11 Tables régionales en éducation populaire autonome (ÉPA) qui regroupent 333 groupes populaires et communautaires autonomes.
     
  • Réseau québécois de l’action communautaire autonome - http://www.rq-aca.org/
     
  • RO-DCD Regroupement des organismes en défense collective des droits – national
     
  • Coalition main rouge
    La Coalition a été formée à l’automne 2009 suite à l’annonce du gouvernement libéral de l’époque d’intensifier le recours à la tarification des services publics et à l’austérité budgétaire pour assurer un retour rapide à l’équilibre budgétaire, dans la vague idéologique de «l’utilisateur-payeur».

    Rapidement, des dizaines de groupes répondent à l’appel et adhèrent à la nouvelle coalition, sur la base d’une déclaration de principes [voir ci-bas la déclaration de principes]. 85 groupes groupes sociaux d’horizons divers, principalement des regroupement nationaux et régionaux, en sont membres. Ces groupes représentent des secteurs allant des centres de femmes aux personnes retraitées, en passant par les groupes oeuvrant en consultation budgétaire et en consommation, les  groupes de défense des droits et libertés, des syndicats indépendants, des conseil syndicaux régionaux, les associations étudiantes, les groupes de lutte contre la pauvreté et d’éducation populaire ou d’action communautaire autonomes, etc.